Ce n'est pas la première fois ...

En résumé

DELTA60   

PERIPLE de solidarité

 

DELTA60 est né d’un rêve fou.

 « Il s’agit de démontrer que la solidarité internationale est l’affaire de chacun », avait dit et écrit, en 2005, Michel De Backer,  président d’Ovr-Belgique, au moment du lancement du 1er raid « Delta60 ».

  Longer le Danube de sa source en Allemagne à son delta en Roumanie, ce sont  2850 kms sponsorisés à raison de 1€ du km à cycler  par équipes et en relais …

Défit relevé en 2005 et 2007.

Même démarche pour les Delta60 de  2009 (Transylvanie roumaine),  2011 (Nord-Est de la Roumanie et République moldave), t 2013 (Danube Europe centrale et Sud-Ouest roumain) , 2015 Maramures , République moldave, Delta du Danube ) et 2017 ( Banat , Transylvanie  et République de Moldavie

 Les buts de DELTA60  sont restés identiques au fil des ans :

--Voyager bien sûr et nouer des relations enrichissantes  avec les autres participants mais aussi avec les personnes rencontrées au hasard… Vouloir se comprendre, réaliser que nous avons beaucoup de points communs, que les différences nous enrichissent …

 --Mais aussi, soutenir un projet de développement durable dans un village  puisque , jusqu'en 2017, chaque équipe participante cycle pour une association, un comité de citoyens actifs qui versera 1 euro/km cyclé à un projet de développement à caractère éducatif, culturel, social, économique ou environnemental dans un village de préférence d’Europe de l’Est mais sans exclusive aucune . Le tout est que le projet  soit avalisé par le comité de pilotage de Delta 60 qui veillera à la bonne gestion des sommes collectées.  

Les raids ont chaque fois été une réussite , les  participants y trouvant ce qu’ils venaient y chercher : le côté sportif pour les uns, un tourisme différent pour les autre, voire l’envie de découvrir d’autres cultures ou plus encore, l’envie d’aller à la rencontre de l’autre et de vivre des moments forts dans les rencontres citoyennes organisées au fil des jours et pour tous , la satisfaction d’avoir participé à une action de solidarité .

Mais 2019 marque le temps du renouveau . Le vélo ne sera utilisé que dans les étapes en boucle au sein des villages-partenaires et ce , essentiellement pour des raisons de sécurité .

Il ne sera plus un moyen de collecter de l'argent mais le mode de déplacement permettant la rencontre, la communication et la découverte de l'environnement quotidien de nos partenaires  

A vélo et en voiture ...

toutes les infos avant de vous inscrire …