Roumanie -- Judet Gorj -- Buzesti ( Crasna )

l'atelier initial à Crasna ( mars 2013)

Durant des années, Marie a consacré sa vie à la musique et à son apprentissage. Après de nombreux concerts et différents voyages, elle décide de transmettre ses connaissances et fonde l’asbl Memoria Musicalis. Alors que la Nivelloise  parcourt la Roumanie avec un groupe de jeunes épris de musique , elle tombe littéralement sous le charme de ce pays. Petit à petit, l’envie de s’y installer se confirme avec un projet bien précis : y vendre du chocolat.

En 2007, elle quitte la Belgique et s’installe dans la province de Gorj, au sud des Carpathes. Là, elle y construit un atelier de fabrication de chocolat avec, à distance, l’aide très précieuse de son mari Boris Weyssow . Puis , après avoir elle-même suivi une formation de deux ans  à Bruxelles et un stage chez le chocolatier belge, Olivier Léger , elle  forme quelques personnes  à l’art de la fabrication du chocolat et crée ainsi plusieurs emplois dans un village qui. en avait bien besoin .

Elles essaie également d'adapter ses réalisations à la culture locale . Poussins, lapins et autres oeufs envahissent son atelier surtout à l'approche de la date de la Pâques orthodoxe et certaines de ses pralines sont maintenant fourrées à la tsuica !

Elle reste cependant fidèle à ce qui la différencie d'autres fabricants éventuels à savoir l'utilisation exclusive de chocolats d'abord traités en Belgique . 

Son initiative suscite la curiosité des média et l'intérêt des "Officiels" qui y voient  là un exemple réussi de coopération bilatérale décentralisée entre la Belgique et la Roumanie .  

Lors du raid Delta60-2013 , quelques participants ont visité la chocolaterie et y ont fait provision de divers chocolats qui ont été dégusté avec délectation par l'ensemble de l'équipe lors de la soirée de clôture du raid à Dirmanesti . 

Pour en savoir plus :

sur la toile , émission " Les Belges du Bout du Monde -- Marie Carels la chocolatière "

ou

www.chocolateriecarelsco.ro