OVRS

Opération Villages Roumains Solidarités (anciennement OvrFrance)  : Le réseau français d’OVR est constitué d’adhérents individuels, d’associations locales et de coordinations départementales implantés dans de nombreux départements français et qui coopèrent depuis 1990 avec des localités rurales situées sur l’ensemble du territoire roumain.

OVR France, créé en 1989 est devenue en 2009 OVRS (le S pour Solidarités), poursuit divers objectifs, en veillant à rester fidèle à l’éthique qui a présidé à la naissance de cette initiative décentralisée de solidarité et de partenariat d’envergure européenne : défendre le droit des citoyens de décider de leur environnement social, politique, économique et écologique, militer pour une Europe ouverte et solidaire au plus près des préoccupations de ses citoyens, tels en sont les principes essentiels.

Nos engagements et nos actions en réseau international  L’engagement d’OVRS (dans la structure de coordination internationale, (OvrI) aux côtés des habitants du village de Roşia Montana (jud. Alba) confronté aux conséquences néfastes de l’implantation d’une société d’exploitation aurifère par procédé cyanuré  ou encore son soutien à l'action de sauvetage du vieux Bucarest avec entre autres l'association « Salvati Bucurestiul », son 'appui à des actions de réinsertion de jeunes en difficulté via la mobilisation de ses partenaires roumains, son soutien aux populations rroms discriminées, figurent parmi ses initiatives les plus marquantes.

Il faut noter aussi depuis 1995, tous les deux ans, sa participation à un raid cycliste solidaire en Roumanie, Delta 60, traversant pour la première fois la République moldave en 2011, pays qu'on retrouve associé en 2012 à des ateliers OvrI du développement durable (sujet sur l'eau) près de Bacau.

Le dernier raid cycliste s’est déroulé en juillet et août 2015 ( voir rubrique Delta60-2015) . L’eau était à nouveau un des sujets à l’ordre du jour. Le prochain raid cycliste en 2017 comprendra deux  boucles ; l’une en  Banat et Transylvanie (Roumanie), l’autre en Moldavie roumaine et en République de Moldavie . 

Quant à OVR Solidarités, elle a lancé un appel à projets culturels autour des contes et légendes pour 2013, reconduit en 2014 et 2015, projet qui a la particularité d'impliquer les partenaires historiques, France, Belgique et Roumanie mais aussi à nouveau d'associer le nouveau partenaire vers lequel OVR affiche clairement sa priorité : la République moldave, pays pour lequel OVRI , en avril 2014 ,a contribué à créer dans la ville de Ungheni (Moldavie) une nouvelle structure : OVR Moldova.

Extrait des statuts d'OVRSolidarités

adoptés à l'Assemblée générale extraoridinaire de OVRSolidarités , le 28 octobre 2012 à Mayenne (53).

 

Article 2 : Objet

L'Association Opération Villages Roumains Solidarités ( OVR Solidarités) est indépendante et pluraliste . Elle inscrit son action dans la philosophie et les objectifs défendaus par l'OVR née à Bruxelles en 1988 pour lutter à l'époque contre le plan de systématisation des villages roumains . 

 

Ses objectifs sont de :

- militer pour une Europe ouverte et solidaire.

- garantir le droit des populations de décider de leur environnement social, économique , culturel, politique , éthique et écologique .

- contribuer à la participation de la société civile au développement durable .

 

Ces objectifs se réalisent prioritairement en milieu rural au travers différentes actions :

- des initiatives et engagements citoyens.

- des actions d'échanges et de solidarité entre associaitons et entre citoyens européens .

- la promotion de la coopération décentralisée entre associations et collectivités locales et territoriales .

- le soutien aux réseaux de solidarité , d'échanges et de partenariats locaux , communaux , intercommunaux , nationaux et internationaux .  

Rencontres nationales de novembre 2016 à Yzeure

L'avis d'une participante ....

Les Rencontres Nationales d'OVR Solidarités

 ont eu lieu les  11,12 et 13  novembre 2016 à Yzeure ( Allier )

où nous avons été accueillis par l'association Yzeure-Gherla 

Témoignage d'une participante : rapport d’une adhérente A.F.O.R.

 Publié le 22 novembre 2016 sur le site de l’ A.F.O.R.  par Fluture

 

 Chers membres, chers adhérents,

 

En tant que adhérente de l’Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.), j’ai eu l’opportunité et la chance de participer à la rencontre internationale d’Opération Villages Roumains (O.V.R.) Solidarités puisque l’A.F.O.R. y intervenait et était représentée par ses co-fondatrices, Marion Le Roy Dagen et Laura Giraud. 

Nous avons été reçus par le Comité de Jumelage Gherla-Yzeure, située dans ma région, l’Allier (03), à Yzeure , lors du week-end du 11-12 Novembre 2016. 

Cette première soirée du vendredi a été consacrée à un repas d’accueil suivi de la projection-débat du film : «L’enfant du diable», de Ursula Wernly Fergui (52min/2014). 

Beaucoup de personnes étaient conviées notamment les représentants nationaux de O.V.R. Je ne m’attendais pas à autant de présence conviées dès ce premier soir. 

Dès les premiers instants de notre arrivée, Marion et Laura sont questionnées sur les objectifs de l’association. 

Des parents adoptifs partagent avec émotion leur histoire, des photos de leur fils d’origine roumaine, de son parcours dans la vie, du père et époux qu’il est lui-même devenu. Ces personnes se livrent et nous questionnent également en retour sur le témoignage de chacune en tant que personnes adoptées adultes. Nous échangeons notamment sur les sentiments vécus lors d’une grossesse et de la relation que cela crée que l’on soit mère ou père avec les grands parents adoptifs. Il n’y a rien d’évident, chaque parcours est différent, et malgré un attachement certain à sa famille adoptive, une naissance peut réveiller des souffrances liées à l’abandon. Ce fut notamment l’occasion de faire référence à l’appel à témoignage autour de la grossesse chez les personnes adoptées, sur l’un des réseaux sociaux de l’A.F.O.R.  et publication sur le site. 

Après un bon verre de vin roumain en pot d’accueil  et repas, Marion se prépare à lancer la projection ! Je les regarde tous installés, visionnant le film avec beaucoup d’émotions ! 

 Fin du film, les questions ne s’arrêtent plus ! L’organisateur responsable d’O.V.R. a même dû stopper le débat car le temps passait et il se faisait tard pour nous tous.

Le lendemain matin, nous installons notre stand A.F.O.R :

Mise  en place de nos flyers (pliés la veille),

Revue de presse posée sur la table, pour  que les gens puissent la consulter 

L’ordinateur de Laura en route, avec la Bande Annonce en boucle, du film « L’enfant du diable. »  

Bref prêtes à faire feu pour vendre un max de DVD en précommande, et espérant de nouvelles adhésions ! 

Durant cette matinée, j’ai assisté à  deux tables rondes. 

La 1ère avait pour thème : La santé en milieu carcéral, notamment avec l’exemple de la prison d’Yzeure qui a des échanges avec celle de Gherla (ROUMANIE). 

L’après-midi était consacrée à la 2ème table ronde, cette fois-ci ayant pour thème : Du dispensaire à la Maison de Santé  Pluri-professionnelle ( MSP), avec en parallèle une réunion associative humanitaire et sportive de jeunes : Delta 60.  

Cette Association consiste à effectuer un raid vélo à travers la Roumanie, qui a pour objectif de récolter des dons de manières sportives insolite : 1 km pédalé = 1€ ! Ce qui permet le financement d’œuvres humanitaires. 

Enfin en début de soirée, les co-fondatrices de l’A.F.O.R. ont pu présenter l’objet de l’association, ses actions telles que l’accompagnement à la quête des origines auprès d’adultes adoptés d’origine roumaine. 

Yzeure étant  la ville d’accueil organisatrice, le Comité de Jumelage Gherla-Yzeure a voulu faire découvrir aux représentants nationaux  roumains-moldave d’O.V.R, le bourbonnais de façon artistique, c’est ainsi que s’est clôturée ce week-end de rencontre national, avec un repas festif, autour de danses traditionnelle de l’Allier :  Danse & Musique en tenue bourbonnaise d’autrefois !

 

Comme je l’ai dis auparavant, j’aimerais revenir sur l’association sportive humanitaire qu’est Delta 60, car j’ai particulièrement aimé leur objectif à récolter des dons, plutôt de manière insolite, pour financer des actions humanitaire notamment en Roumanie.

 

Pour la 6ème fois en juillet 2015 s’est déroulé le raid cycliste citoyen “ Delta 60”, leur but est de trouver des sponsors, 1€ le km parcouru est la somme qui permet de réaliser des projets dans les communes partenaires d’Organisation Villages Roumains (O.V.R) des différentes équipes, ou élaborer un projet commun. 

J’ai pensé que ça pouvait être une autre manière  sympathique de découvrir ce pays, en dehors de la quête de nos origines biologique. Participer à ce type de projet serait plutôt l’occasion de faire plaisir en découvrant les régions des pays voisins comme la Moldavie, car effectivement cette année, Delta 60 part pour la République de Moldavie en coordination O.V.R. Moldova. 

Ca peut être aussi le plaisir d’admirer des sites pittoresques et/ou chargés d’histoire, en participant à l’économie sociale , en logeant soit chez l’habitant ou en équipe (à créer équipe A.F.O.R.) par le biais du camping ! Ce serait l’occasion de partager des repas avec des villageois et de partager leur quotidien. 

N’est-ce pas un des meilleurs moyens de découvrir la Roumanie ? Découvrir ses cultures loin des idéologies et des tabous que nous pouvons avoir en tant qu’adultes adoptés et/ou parents adoptifs ? 

Pour finir cet article, j’ai trouvé ce week-end de rencontre national très enrichissant, puisque j’ai pu faire belles rencontres !

Multumesc à Marion et Laura de m’avoir chaleureusement conviée à ce week-end ! Merci à O.V.R. et au comité de jumelage Gherla-Yzeure de leur généreux accueil… 

Contact : blog : « Orphelins de Roumanie »

                Mail : contact@orphelinsderoumanie.org